Le Voyage d’Octavio

Voyage de mendiant, puis de prédicateur, et enfin de maître, le périple de on Octavio à avers son pays, le Vénézuela, se termine par un retour incognito au point de départ. Puisque Don Octavio est fort comme un arbre, quelles racines retrouvera-t-il ? Tout commence et se termine avec une statue de saint, dans une église où se font les miracles, les trafics et les représentations. Mais la vraie histoire de Don Octavio est celle d’un illettré qui devait découvrir, en même temps, l’alphabet de l’écriture et celui de l’amour, tout un palimpseste d’empreintes. Miguel Bonnefoy est vénézuélien comme son personnage. Il vit à Paris, a écrit ce premier roman merveilleux en français.

Article à propos du livre Le Voyage d’Octavio, et publié en janvier 2015 dans Libération.
2017-08-20T21:32:12+00:00