Six premiers romans à découvrir

L’AUTEUR

Né à Paris en 1986, fils d’un romancier chilien et d’une diplomate vénézuélienne, il a vécu son enfance à Caracas avant de revenir en France pour y passer son bac et suivre des études de lettres. Sa nouvelle, Icare, a été récompensée par le prix du Jeune Écrivain en 2013.

L’HISTOIRE

Traits rustres, peau tannée, « sourcils épais comme du lierre », corps qui semble « taillé à coups de serpe dans un tronc », Don Octavio est un « colosse au cou épais ». Établi dans un bidonville de la banlieue de Caracas, cet individu simple et bonhomme cache une faiblesse de taille il est analphabète La pharmacienne Venezuela, belle femme d’âge mûr, ne s’y trompe pas et l’initie patiemment à l’écriture. Mais le candide Octavio va aussi beaucoup apprendre au contact du cambrioleur Guerra, aristocrate en son genre.

NOTRE AVIS

Évitant les clichés du réalisme magique, cette épopée picaresque sud-américaine rappelle l’humanisme poétique du Vieux qui lisait des romans d’amour, de Luis Sepulveda Le charme est puissant, car Miguel Bonnefoy ausculte finement les cœurs, les âmes, la nature (très importante), cisèle magnifiquement sa phrase et s’en donne à cœur joie… avec les mots rares !

Article de Delphine Peras à propos du livre Le Voyage d’Octavio, et publié en février 2015 dans Express Styles.
2017-08-20T21:21:16+00:00