Ce court roman est une grande fable baroque sur le Venezuela, onirique et picaresque, autour de la figure d’un paysan analphabète qui se réapproprie sa propre histoire. ce premier roman de Miguel Bonnefoy est épatant par sa langue qui flamboie.

Article à propos du livre Le Voyage d’Octavio, et publié en janvier 2015 dans Ouest France.